HDJ 80 TOYOTA

Attention: VENDU, l’article est conservé pour ses commentaires intéressants

 

Toyota HDJ801 VX. Octobre 1994. Très bon état. Contrôle technique OK. 6 cylindres Turbo Diesel 4.2 l, 12 soupapes (le meilleur).

Boite automatique avec overdrive. 278.000 km.

8 places. Intérieur cuir. Sièges avant électriques.

ABS (déconnecté pour usage raid).
 Toit ouvrant.
 Attelage 3,5 tonnes.
 

Kit Intercooler + Turbo Garrett + Snorkel posé par Equip Raid (Mulhouse). 200 ch / 45 mkg dès 1800 tr/mn.

Injecteurs changés à 250.000 km.
Régulateur de vitesse.

Radar de recul avec contrôle visuel et sonore.

Alarme avec télécommande de condamnation centralisée.

 

Echappement latéral tout inox monté en octobre 2006.

Décoration de carrosserie posée en octobre 2006, facilement décollable.

 
Révision complète faite en janvier 2008.
 
Super équipé Raid pour utilisation familiale.
Rehaussé, très efficace et confortable.
Compresseur d’air comprimé intégré.
Réservoir d’air comprimé sous le châssis.

Double réservoir carburant origine Toyota avec trappe unique de remplissage (total 135 litres), et permettant de conserver une roue de secours sous le châssis.

 
Sangles anti-débattement aux 4 roues.

Amortisseurs grand raid Tough Dog (exceptionnels).

Ressorts King Spring renforcés (les meilleurs).

Sillent bloc à excentriques pour le trains avant.

 
Pare choc avant TJM très résistant.

Treuil mécanique révisé avec câble synthétique pour une plus grande sécurité.

Anneau de remorquage avant renforcé et tournant.

 

Sabot avant renforcé et agrandi pour protéger les durites de l’intercooler.

Sabot de protection de la boite transfert.

Support de levage intégrés avant et arrière pour cric Hi Lift.

Skis de protection des tirants arrières.

Coquilles de protection des ponts avant et arrière.

 

Longues portés Light Force grand diamètre 150 W.

2 feux de recul à iode additionnels encastrés dans le hayon.

Faisceau électrique de phares renforcé (c’est la faiblesse des HDJ80) avec double relais additionnels.

 

Supports inox de plaques de désensablage sur hayon arrière, avec vérins du hayon renforcés.

Blocage inter pont manuel, permettant de le bloquer même en boite longue.

 

Instrumentation complète : tableau de bord copilote, manomètre de pression de turbo, Terratrip 202 câblé, compas électronique, GPS StreetPilot II, support GPS Magellan.

 

Ordinateur spécial, Pentium 4, intégré, incluant Disque dur spécial choc, lecteur graveur de DVD, ventilation externe, clavier + touchpad sans fil, écran tactile avec support dans le tableau de bord, logiciel de cartographie et plusieurs cartes d’Afrique. Photos supplémentaires disponible par mail sur demande.

 

Aménagement intérieur complet et accessoires raid possible en OPTION :

Insert de coffre plateau + 2 grands tiroirs OutBack, avec plateau coulissant pour frigo, Frigo multi voltage, casiers bois pour compartimenter le coffre (en position 5 places pour raid) Tente de toit Baroud rigide + barres RhinoRack, Plaques de désensablage, cric hilift + adaptateur pour tube de levage incorporés avant et arrière du véhicule, plusieurs trains de pneus (235/85/16 et 285/75/16), jantes tôles KZJ, jantes tôles BJ avec cerclage … et diverses pièces de rechange. Bol filtre centrifuge pour Snorkel gros diamètre,

 



7 commentaires pour “HDJ 80 TOYOTA”

  1. danv8 dit :

    boujour,
    Je suis toujours étonné par l’acharnement dont certains (sympas au demeurant)font preuve pour allourdir leur véhicule, et rendre inutile les modifs:réhausser pour ensuite limiter les débatements avec la pose de sangles?????
    Les équipementiers devraient comme un garagiste avoir un rôle de conseil qui engage leur responsabilité en cas de problèmes!(et surtout d’accident)

  2. jojo dit :

    Si tu parles des retenues de pont?
    Elles ne limitent pas le débattement, mais évitent que le pont aille en butée et que dans le choc le ressort ne foute le camp. Vois sur les photos dans l’article sur Dakanis ce qui est arrivé sur le 90.
    @+

  3. danv8 dit :

    Oui Jojo, cependant les sangles ont pour principale mission de « limiter » les débatements du pont pour éviter la rupture des amortos lorsque les roues décollent. Si cela est fréquent en compétition en randonné familliale ça ne devrait normalement pas se produire.Ce que je voulais mettre en évidence c’est l’incohérence entre réhausser pour gagner en débatement et augmenter les performances en croisements de ponts et ensuite limiter avec des sangles…Maintenant c’est sur que si la couduite est effectuée avec des godasses de plomb les sangles sont indispensables!!!
    la solution la plus simple pour réhausser un véhicule y compris la hauteur sous ponts, c’ est d’augmenter la dimension des roues en hauteur.
    Reste les problèmes de législations, chacun est libre de ses choix et des conséquences qui en découlent au cas ou…..

  4. jojo dit :

    Ce que tu dis est interressant et doit être pris en compte.
    Il me semble que le toy ci-dessus est fait pour le raid…
    Si tu as l’occasion de te faire 7 ou 8 heures de désert/jour, durant plusieurs jours, tu changera peut-être d’avis.
    Les sauts sont fréquents, même en famille et entre amis…
    Ce n’est plus une question de performance et de franchissement au ralenti, le cul du 4×4 montrant le joli travail du pont… C’est une simple question de bon sens par 50°C au soleil et à 2 ou 3 jours du bled.
    J’admets que dans le confort des chemins ruraux en France, cela ne s’impose pas.
    J’ai toutefois vu un Land 110 déloger ses ressorts par 2 fois au ralenti dans les pistes de Corse. (Il n’avait pas de retenues..)
    En ce qui concerne le diamètre des roues, il n’est que la conséquence du choix technique sur le terrain qui va être parcouru. Un diamètre plus grand enlève du couple, impose un type de pneus, et ne donne pas forcément la garde au sol souhaitée.

  5. danv8 dit :

    Sur le fond tu a raison, sur la forme… peut etre aussi compte tenue de la vocation du toy.Toutefois il m’est évidemmnt arrivé de décoller des quatre roues,plutot par surprise suite a une vitesse trop élevée,éblouissement,fatigue,mauvaise lecture du terrain,visibilité insuffisante etc …avec un Range d’origine sauf le fitre à air et les sangles anti débatement! Cest sans aucun doute grace à ces dernières que je n’ai pas tout explosé.Le but de ma première intervention concernait plutot la couse aux équipements,(l’énnemi c’est le poids) et je reconnais humblement que je n’ai pas pris le bon exemple dans ce cas de figure, méa culpa…

    a+

  6. jojo dit :

    oui, il faut se limiter à l’essentiel.
    Reste à définir l’essentiel…
    Bonnes pistes a+

  7. Philippe dit :

    Bonjour à tous.
    Ce toy était à moi, et je suis surpris par les commentaires sur le réhaussement du véhicule.
    Dans mon cas, ce réhaussement avait pour but d’avoir une meilleure garde au sol (accompagné bien sur par des pneus de plus grand diamètre), surtout en charge. Je partais en famille, avec tout l’équipement nécessaire à plusieurs jours de bivouac (eau, nourriture, carburant, couchages …).
    Un Toy non réhaussé se retrouve trop bas une fois chargé et franchit moins bien. Il ne s’agit pas de capacité de débattements, mais principalement de garde au sol. Les sangles sont en sécurité pour les franchissements de dunes, où il n’est pas rare d’avoir à lever l’avant, ou l’arrière, pour ne pas rester tanké sur la crête. Et ces sangles ne pèsent vraiment pas lourd.
    Bon, de toute façon il est vendu, et je le pleure tous les jours, car c’était vraiment un exceptionnel véhicule. Mais je n’ai plus le temps d’en profiter … pour le moment j’espère.

Laisser un commentaire