Raid 4X4 Corse du sud – partie 2

raid 4x4

De Figari à Prunelli

Les côtes de la Corses sont toutes plus belles les unes que les autres. Mais le sud, de la baie de Santa Manza, jusqu’à Bonifacio est enchanteur.
La vue sur les Bouches de Bonifacio depuis le Cap de Pertusato vous laissera un souvenir qui ne rentrera pas dans votre appareil photo. Vos souvenirs seront marqués à jamais de ce paysage d’Ulysse que vous emporterez en mémoire.

Chiffres clés (inclues les variantes et les poses)
Total parcours: 120 km Piste
Bonifacio Figari: 30 km
Vitesse moyenne de progression: 18 km/h
Durée: 1 journée (7 h)
Carburant: Pas de problème.
raid corse 4x4Le jour appartient à ceux qui se lèvent tôt.., c’est le sentiment que donne le levé de soleil sur la plage de la Baie se San Ciprianu, au Nord de Porto Vecchio. Il faudra prendre la route pour se rendre directement à Bonifacio, d’où part la piste vers Figari. (Sauf, si vous avez du temps et que vous voulez goûter l’extrême sud de la Corse. Dans ce cas, je ne saurai que vous conseiller de faire la variante déclinée dans cette page).

raid corse

Bonifacio est une forteresse campée sur un plateau de calcaire bordé de falaises vertigineuses.
En bateau, on accède à ce port par un faille entre des murailles immenses. Les vestiges des treuils des câbles que l’on tendait en travers de l’entrée de la passe rappellent que ce port, au centre de la Méditerranée, a été l’objet de toutes les convoitises.

On s’y sent en sécurité, et là où l’on pourrait craindre l’étouffement, on y trouve l’apaisement A quelques encablures au sud de la ville et sur le Cap qui comme l’assure le légende a vu passer Ulysse et ses valeureux compagnons, il y a la batterie d’artillerie (C031).
Elle domine les falaises, et le canon et ses servantes surveillent la Sardaigne (magasin et ascenseur à obus sont toujours visibles) .

La piste vers Figari débute au point C032. Quoique régulièrement fréquentée, il sera bon de vérifier auprès des administrations concernées que le passage est autorisé. Il s’agit d’une zone militaire sur les plateaux au nord de Bonifacio. Une belle ballade dans le maquis au travers du champ de tire qui conduit vers la Punta Mucchiu avant de descendre en pente forte sur le lac de Figari : 150 m de dénivelle sur 1 km, la piste est défoncée par les pluies, du vrai 4×4…
On longe ensuite le lac longuement sur le droite jusqu’au goudron. De nuit, nous n’avons pas trouvé le piste de l’autre coté de la route? Elle serait en réalité au point C035 et permet de Couper jusqu’ à Ogliastrello. Vous rejoindrez ensuite Santa Lucia, au Nord de Porto-Vecchio, la journée aura été bonne.

Variante entre Porto Vecchio et Bonifacio: Pour faire une variante sur le RN198 il est possible de prendre une jolie piste en balcon su le cap sud de la Corse.Vous pourrez donc aller au Wpt 22 et prendre la route à gauche. Mais compte tenu du développement des lotissements sur cette partie de l’Ile, je ne puis vous assurer qu’il ne faudra pas faire demi tour à quelques mètres de la sortie. Il est aussi possible, au carrefour précédant de prendre une piste qui contourne l’hippodrome. Mais elle traverse une décharge sauvage, ce qui gâche un peu le plaisir à l’arrivée (Contourner les cailloux qui bloquent la sortie en descendant à droite une cinquantaine de mètre avant).
Au point 23 la piste part en balcon sur la mer entre Palombaggia et Santa Giulia.

A partir de là, tout devient plaisir des yeux: vue sur les Lavezzi et l’île de Cavallo jusqu’à Magdalena et la Sardaigne. On ira ensuite vers le point 24 en évitant une piste à droite qui monte mais aboutit en cul de sac après une longue descente dans les chantiers du lotissement… Au point 24 prendre donc à droite après avoir visité les pistes à l’Est qui aboutissent à des points de vue exceptionnels.

Si les pistes n’ont pas été bouchées entre temps par les nouveaux lotissements vous arriverez sur le goudron au point suivant, non pas sans avoir été prendre un bain sur la plage de sable du Golf de Santa Giulia. 6 km plus loin on reprendra une piste qui monte en ligne droite dans le maquis jusqu’ à une petite route goudronnée.
Au point 29 une piste sous les lignes à haute tension devrait être ouverte pour atteindre la jolie piste vers les ruines de Piantarella .
Malheureusement, elle est de plus en plus goudronnée par les riches riverains. Puis, en allant vers Bonifacio il y a des pistes qui descendent dans des endroits extraordinaires, vers le Cap de Pertusato.

Je vous laisse le soin de les trouver…


10 commentaires pour “Raid 4X4 Corse du sud – partie 2”

  1. James Voyages dit :

    Bonjour,

    par l’intermédiaire d’un ami qui m’a recommandé votre site (le récit de la Croix d’Agadès m’a bien plu et rappelé certains souvenirs !), j’ai découvert votre route en trois parties pour la Corse du Sud. Sans vouloir passer la pommade, je trouve cela très bien présenté.

    Cet été avec mon 4×4 je vais aller justement en Corse, et je compte m’inspirer de votre site car je le trouve très bien présenté.
    J’aurais cependant deux questions
    1) L’ensemble des trois parties de Corse du Sud est-il praticable avec un seul 4×4, ou bien est-il absolument nécessaire d’avoir un second 4×4 avec soi.
    2) D’après certaines infos, pas mal de pistes en Corse sont fermées durant l’été. Les trois parties du parcours sont-elles quand même accessibles, ou bien je risque de ne pas pouvoir suivre votre itinéraire ?

    Bien cordialement
    Alain

  2. Thierry dit :

    Bonjour,

    Merci pour vos compliments…

    Le maquis Corse est réellement dangereux en été, je l’ai vécu en moto et je peux ne peux que vous recommander d’y être très prudent et vigilent.

    Beaucoup de pistes sont fermées en été et la seule manière de le savoir, c’est d’y aller : pas barrées = pas fermées !

    Il y a des barrières à moutons qui peuvent être franchies avec discrétion et à condition de bien les refermer.

    Un seul 4×4 suffit, et surtout pas plus de 3, si les Corses admettent les 4×4, ils n’aiment pas les cortèges. Les pistes, s’il n’a pas plu trop fort sont faciles.

    Paul Antoine, au gîte de Guitera les bains près de Zonza, vous recevra cordialement et vous informera en tant que chasseur.

    Nb : Avez-vous parcouru l’ancien site Exploratorem ou le nouveau sous forme de blog (depuis le 1/5/08) ?

    Bonne balade

    Cdlmt

  3. James Voyages dit :

    Bonjour,

    merci pour la réponse rapide et surtout pour les précisions.
    Même si j’ai l’habitude des pistes et que je connais très bien mon 4×4, j’aborderais donc la Corse avec la prudence qui convient. Comme on dit chez nous : qui veut aller loin ménage sa monture.

    Concernant les informations trouvées, c’est via le blog que je les ai lues

    Bien cordialement
    Alain

  4. ghimi dit :

    Bonjour a vous je découvre moi aussi votre site avec une question ; Pour la Corse ,le DANGER réel sont les incendies je pense ?? une deuxiéme question les points gps des parcours sont actuels ou des modifications du road boock sont a prévoir merci d’avance ghimi

  5. Thierry dit :

    Bien sûr le vrai danger est l’incendie (si les pistes ne sont pas fermée par les pompiers), pour le reste il suffit de rester sur la piste… qui n’est pas dangereuse et pas difficile (sauf après de gros orages).

    Les points GPS sont toujours d’actualité.
    Bonne balade

  6. Norbert dit :

    Bonjour,
    J’aimerai savoir si il y a des possibilites de bivouacs, en Corse??

  7. Thierry dit :

    En pleine saison, ce n’est même pas pensable. Il est interdit de camper, et le bivouac est admis à + d’une heure d’un abri, et après le coucher du soleil.
    Seuls solutions: chez l’habitant, dans les campings, …ou alors discret à vos risques et périls(pas vu, pas pris!).
    Je vous rappel que le hors piste est lui aussi interdit.., ça devient très dur pour les baroudeurs, partout en France!
    Mail il y a des tas de gîtes ou de propriétaires sympas. Y A K demander.

  8. Norbert dit :

    bonsoir

    Il n’est pas question de faire du hors pistes , mais d’emprunter les pistes ouvertes , nous l’avions fait sur quelques pistes dans le sud et dans le dessert des Agriates il y 3 ans sans camper nous avions un gite à Quenza et à Pietralba . Ce qui nous interesserai c’est de le refaire en pratiquant le bivouac .
    Vous considerez votre parcours comme de la piste ou du hors pistes .

  9. Thierry dit :

    Ce que je voulais dire c’est que bivouaquer à quelques dizaines de mètres de la piste peut-être interprété comme du hors piste par certains fonctionnaires zélés.
    🙂

  10. Norbert dit :

    Merci , bravo pour votre blog riche en info ,avec des intineraires très bien détaillés ( point GPS, commentaires , Photos ….).

Laisser un commentaire