Les équipements conseillés

PC ou GPS Il est parfaitement possible voyager avec un boussole et encore mieux avec un GPS. Tout dépend de la qualité des points que vous aurez emportés avec vous. N’oubliez pas pour autant la carte papier et les notes écrites, l’électronique peut toujours tomber en panne. Le Top des Top est pour moi le PC équipé d’un logiciel de navigation. Vous lisez en temps réel la position de la voiture sur une carte détaillée, vous pouvez préparer vos parcours et utiliser les traces pendant et après le voyage. Il faut "toucher un peu sa bille", mais cela vient vite. Vous pouvez me contacter pour des renseignements plus précis, je vous répondrai volontiers.Le récepteur GPS est fixé (magnétique) à l’extérieur. Il sert d’antenne pour le GPS GARMIN en interface lui même du PC. Il est raccordé au port USB du PC. Le garmin est installé sur un mat lui permettant de pivoter vers l’utilisateur (pilote ou navigateur). Le PC dispose d’un écran tactile qui permet de fonctionner avec un crayon directement sur les cartes ou d’utilser la souris.Une housse protège le tout hors service.
Degonfleurs Le dégonfleurs est un petit outil que vous pouvez acheter chez un accessoiriste (voir Randoequipement) et qui permet de très rapidement dégonfler les 4 roues. Il apparaît très utile en anticipation des passages mous, mais surtout pour dégonfler dans des galères aqueuses par exemple. Conservez les sous la main, prêts à être utilisés, vous vous rappellerez de ce conseil. Munissez vous aussi d’un petit manomètre pour vérifier votre pression. Un bon gonflage pour le mou est d’environ 1 à 1.2 kg
Antenne Un support d’antenne double est astucieusement installé sur le support de roue de secours. Il permet de fonctionner en CB et en VHF simultanément. Utiliser un TOSmètre pour la caler précisément. Ne pas toucher l’antenne en émission VHF, ça surprend…

 

Extincteur L’extincteur doit être contrôlé avant chaque départ, et surtout à portée du pilote et facilement utilisable. C’est quelquefois dans des cas extrêmes (voiture à l’envers…) qu’il va falloir sortir et intervenir.
Frigo Le frigo ENGEL 45MT ou ARB 47L est parfaitement adapté au raid. Sa fixation amovible est solide et pratique … il peut faire des glaçons en plein désert. La housse isolante est très utile pour économiser les batteries. Ce sont des investissements lourds, mais on les apprécie après une journée de piste ou lors des coups durs. Un thermomètre renvoie la température du frigo à l’avant de la voiture. On notera la proxymité de l’extincteur, d’une pelle US et d’un marteau brise vitre.
Pare-choc avant, phares longues portée Deux longue portée 100 W sont nécessaires pour la route de nuit qui est semée d’embuches. (Pensez à emporter une ampoule d’avance)
Pare choc arrière Le pare choc arrière inclue le support de roue de secours et ses différents accesoires, vérins etc… Il protège efficacement les feux et renforce le bas de caisse. Un verin à gaz permet de tenir le bras de roue ouvert lorsque la voiture est en pente par exemple.
Verin Un vérin pneumatique à disposition.
Aménagements intérieurs L’aménagement intérieur de chez Randoequipement permet de disposer de longs tiroirs de rangement.Solides, montés sur coulisses à billes ils sont pratiques et utiles.
Sièges baquets Il n’est pas utile de revenir sur l’intérêt que représentent les sièges baquets.Ici, des fauteuils de Chez Outbacks assurent un parfait maintient du pilote et du copilote.

Equipement de base:

 

Cliquez pour atteindre le dossier détaillé

 

 

Petits conseils à l’usage des sahariens néophytes, emporter au moins ce qui suit:

  • Comprimés de désinfection de l’eau de boisson
  • Optez pour des vêtements amples, à la fois agréables et aussi signe de respect pour les Tunisiens. Nous vous rappelons que les contacts avec les populations locales sont facilités si votre tenue est en accord avec les coutumes locales. Avoir les bras et les jambes couverts dans le désert permet également de se déshydrater moins vite et réduit les risques d’insolation. Par ailleurs, vous vous salissez moins vite et êtes moins importunés par les insectes.
  • Achetez un chèche en début de voyage pour vous protéger du soleil, du vent et de la poussière. Il remplace avantageusement chapeau, foulard etc. Un masque de ski peut être utile en cas de tempête de sable.
  • N’oubliez pas également de bien vous hydrater : arrêtez-vous très régulièrement pour boire même si vous ne ressentez pas la soif. Veillez à emporter deux gourdes lors de votre voyage, l’une pour boire, l’autre pour laisser le temps de pause nécessaire aux pastilles purifiantes.
  • Des lunettes de soleil (indice 3 minimum).
  • Une paire de gants (décembre-janvier).
  • Une cape de pluie.
  • Une lampe frontale
  • Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette) 1,5 litre minimum.
  • Chaussures et matériel technique
  • Une trousse de toilette et une serviette de bain
  • Du papier toilette et un briquet pour le brûler si besoi
  • Des serviettes humidifiées type lingettes.
  • Une aiguille et du fil
  • Un couteau de poche
  • Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos documents d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
  • Répulsif contre les moustiques sous toutes ses formes…
  • Bloc papier et crayons

Matériel de dépannage

  • Une caisse à outils complète
  • Scie à bois
  • Scie à métaux
  • Cisaille éventuellement (3 mm)
  • Materiel de réparation d’une roue crevée
  • Ampoules de rechanges pour tous les feux et phares
  • Triangle de signalisation
  • Gilets (2) jaunes ou oranges
  • Fil de fer
  • Ficelle
  • Adhésif
  • Sélection de boulonnerie et de visserie
  • Fer à souder et soudure étain
  • Attaches rilesan
  • Colle forte
  • WD 40
  • Fusibles*

Votre pharmacie individuelle

Attention:
Ces conseils sont donnés à titre de référence et sans tenir compte des cas particuliers ou des contre indications à vérifier pour chacun des utilisateurs. Celle-ci sera validée avec un médecin en tenant compte des éléments propres à ce voyage.

  • Bas de contention pour jambes lourdes en cas de longs voyages en avion
  • Antiseptique local (chlorhexidine, eau de Dakin ou Bétadine) si possible en unidoses ou en compresses imprégnées, voire en flacons mais de faible contenance (les antiseptiques peuvent être contaminés par des bactéries !)
  • Un lubrifiant type vaseline
  • Collyre antiseptique et/ou collyre antihistaminique, en unidose
  • Solution moussante antiseptique
  • Hémostatiques
  • Bandelettes adhésives de suture
  • Protection solaire
  • Crème après soleil.
  • Pommade Biafine, et/ou compresses Tulle gras si surface importante
  • Spray réfrigérant pour soulager les douleurs traumatiques et les hématomes
  • Pommade antiecchymotique c’est-à-dire « anti-coups », genre Arnican
  • Crèmes ou pommades calmantes ou comprimés anti-démangeaisons (antihistaminique)
  • Médicament contre la fièvre : aspirine, paracétamol, ibuprofène. Pour les pays chauds, le paracétamol est plus adapté car il résiste mieux à la chaleur que l’aspirine
  • Antispasmodique contre les douleurs digestives ou gynécologiques
  • Anti-émétique pour le mal des transports (Vogalib…)
  • Pastilles ou bain de bouche contre le mal de gorge ou de dents
  • Médicaments contre le rhume de type décongestionnantr
  • Antidiarrhétique plus ou moins associé à un antiseptique intestinal pour la turista
  • Sachets de réhydratation à diluer dans de l’eau (propre) pour les enfants ou en cas de diarrhée prolongée et abondante
  • Un laxatif
  • Un anti-acide, ou un antiulcéreux si vous êtes sujet aux aigreurs d’estomac ou victime d’un ulcère
  • Antibiotique urinaire contre la cystite
  • Ultra levure: Traitement symptomatique d’appoint de la diarrhée, en complément de la réhydratation.
  • Antibiotique ou antifongique gynécologique
  • Poudre ou crème antifongique
  • Prophylaxie du paludisme si le pays est à risque.