Matmata Gabes

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

Matmata et son paysage lunaire, est un lieu de visite prioritaire pour les agences de voyage. Il faut reconnaître qu’elle vaut le détour. Le dépaysement est garanti.

Elle a servi de décor au film La Guerre des Etoiles en même temps que les dunes de Nefta. De curieuses habitations ont été réalisées, à 600m d’altitude au nord du Dhahar et au milieu d’un cirque de montagnes, par les Berbères de Matmata et leurs voisins de Tijma, Haddège et d’autres localités. Ils creusèrent dans la roche pour échapper à la chaleur de ces régions désolées, ponctuée de cratères et de failles. Lire la suite…»


Tataouine El Borma

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

Ce passage est le plus courant, il est repris dans les différents guides et sites traitants de ce fantastique parcours. Mais attention, on a vite fait à une dune près de partir dans des aventures improvisées. A noter que les dunes, d’un manière générales, ne se remontent pas et que le détour peut être long… Cela est d’autant plus piquant que l’heure est tardive.

Le grand désert

Le Sahara s’étend de la mer Rouge à l’Atlantique. Il recouvre en partie la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Libye, la Tunisie, le Mali, le Niger, le Tchad, l’Égypte et le Soudan, et un morceau du Burkina Faso. Lire la suite…»


Kairouan Sened

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

Itinéraire de 210 kilomètres dont 150 de piste.

Le début de cette piste a été fait en référence aux indications de voyage 4×4.com

Entre KAIROUAN à SBEITLA, la piste est bordée de figuiers de Barbarie et d’oliviers.

Au mois de juin, les figuiers de barbarie sont piqués de fleurs jaunes, et les raquettes épineuses se métamorphosent en candélabres enflammés. On peut prolonger le parcours par SIDI BOUZIG jusqu’à SENED dans un cadre fantastique :

Vers Menzel Mehiri et le barrage de Sidi Saad une vielle voie ferrée abandonnée est partiellement recouverte de sable et accompagne la route pendant plusieurs kilomètres.
De gros nids de poules forcent le conducteur à être vigilent et la route descend progressivement vers l’oued.
La piste part sur la gauche au fond de l’oued.
La piste est ensuite très agréable, légèrement sableuse, encadrée par de superbes haies de figuiers de barbarie.

Lire la suite…»


Sened Chebika

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

Itinéraire de 164 kilomètres dont 140 de piste – Voir le détail de cette piste dans le guide Gandini

En cas de pluie il faudra peut-être reporter l’utilisation de cette piste à un autre jour, certains passages glissants sont inclinés vers le ravin et présentent un danger dans ce cas unique.

Au wpt 37, un carrefour permet de monter aux antennes par une route goudronnée. Il s’agit d’un site militaire et les photos y sont interdites. La descente est goudronnée et l’on a une très belle vue sur Sakket durant toute la descente.
A la sortie du village la piste plein Sud va traverser des gorges que vous n’oublierez jamais, taillées à la largeur d’une voiture dans le rocher

Une fois sur la route, rejoindre GAFSA, ville minière dont le gisement de phosphate a été découvert en 1886 et reste l’un des plus importants au monde. Elle extrait de ses mines plus de 7,5 millions de tonnes de phosphates, ce qui fait de la Tunisie le 4e producteur mondial. La ville est aussi spécialisée dans l’artisanat des tapis Berbères. Lire la suite…»


Chebika Douz

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

Cette piste empreinte plusieurs tronçons de pistes du guide Gandini à consulter par ailleurs

Pour se rendre à Tozeur depuis Chebika, la traversée du chott EL Gharsa se fait sur une longue ligne droite goudronnée qui conduit à la palmerai au nord de Tozeur. Trois kilomètres plus loin prendre à travers les habitations on prend une piste qui monte sur les hauteurs du plateau.

La piste rejoint le bord du chott et une longue et belle trace très roulante permet de se rendre jusqu’aux dunes à une trentaine de kilomètres. Cette belle route aboutie progressivement dans des dunettes de quelques dizaines de mètres de hauteur. Le sable s’épaissit sous les roues et les descentes deviennent de plus en plus impressionnantes, jusqu’à piller devant une dune monstrueuse dont la redescente disparaît sous le capot. Lire la suite…»


Douz Tataouine

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

Cette liaison aurait pu se faire par la route, mais s’il on a un peu de temps c’est tellement mieux par les pistes… surtout lorsqu’elles vous conduisent dans des dunette de sable tous azimuts.

Au départ de Douz, la route vers Matmata est une grande ligne droite goudronnée. Il faudra la quitter une cinquantaine de kilomètres plus loin pour prendre la piste et rejoindre le gazoduc qui porte le gaz en provenance de El Borma.

Au wpt 113 on reprend une piste à gauche qui s’évanouie au fur et à mesure que l’on approche des petites dunes de couleur ocre. Elles sont faciles à passer mais une navigation au compas s’impose. Le hors piste durera jusqu’à une piste que l’on va croiser plus au sud. C’est un bon entraînement pour la suite. Lire la suite…»


Tataouine Ksar Ghilane

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

Haf Jarjar, village troglodyte abandonnée

La piste débute sur la route de Remada à Tataouine à 27 km de Tataouine. Cette piste vous conduira à un village troglodyte abandonné : Haf Jarjar.

On peut y errer tranquillement et ressentir la vie des gens qui y ont habité.

On passera ensuite le long du djebel El Dgharia, sur le flanc duquel est accroché le ksar Darhariet puis dans le village de Ras El Oued.

Débute ensuite une belle visite des villages troglodytes, largement détaillée dans le guide de Gandini, et auquel il sera bon de se rapporter le cas échéant. Lire la suite…»


Gabes Sbeitla

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

La route entre Odref et Gabes est bordée durant des kilomètres de marchands de poteries.
Il faudra quitter la route de Gabes à Gafsa pour prendre une petite piste à droite qui mène au parc de Meknassy.
Il est fréquent d’y voir des gazelles ou des autruches et de nombreux autres animaux en liberté. En longeant la clôture durant plusieurs kilomètres vous aurez l’occasions de vous arrêter de nombreuses fois et de sortir jumelles et appareil photos. Lire la suite…»


Rouilla Sers

C’est une jolie traversée, inattendue dans le Djebel El Dmaein. La piste passe, quelques centaines de mètres après avoir quitté la RN71 à El Ghomresi, devant une ruine taillée dans de grosses pierres montées comme un temple romain.
La piste prend parfois des allures bizarres.

C’est une promenade très bucolique dans une campagne luxuriante. On y rencontre moutons, ânes et cigognes. On s’y arrête pour respirer l’air d’une région favorisé par la nature.

A partir des points GPS, il est assez facile de se rendre jusqu’à Sers. C’est une piste de campagne et il suffira de refuser les différentes routes goudronnées que l’on pourra croiser. Lire la suite…»


Cap Serrat Jedeida

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

Depuis Sejenane, la route du Cap Serrat est balisée. Un grand chantier est en cours pour la construction d’un barrage, quelques kilomètres avant d’arriver.

Il faut quitter la piste goudronnée après le barrage en construction, et aller vers la plage. Cette région, et ses 150 kilomètres de plages sont très prisés par le tourisme en saison.

La côte sauvage et vallonnée, particulièrement belle, est alors encombrée de tentes, le coin est animé ; des toilettes et des douches sont à disposition.

Pour ceux qui ont la chance d’y aller hors saison, le bivouac est au bord de l’eau, après une petite presqu’île de pécheur. Le pécheur peut même livrer du poisson frais à griller le matin suivant, directement sorti de son filet. Lire la suite…»


Adresses utiles

  • Les pistes que nous avons parcourues sont en général accessibles avec des 4×4 tout terrain en bon état. Voici l’équipement supplémentaire qu’il y a lieu de prévoir:
    • GPS ou ordinateur de bord ou logiciel de navigation (Oziexplorer) sur PC
    • Cartes 1/1000 000, 1/200 000 et vues satellites sur ordinateur avec positionnement gps.
    • Dégonfleurs ou manomètre et Compresseur 12V pour le regonflage
    • Sangle 10 tonnes – 10 mètres
    • Réservoir supplémentaire de gasoil de 40 à 80 litres.
    • Réservoir de 60 litres d’eau et douchette.
    • Réfrigérateur efficace par 55° dans la voiture
    • Plaques de désensablage / Pelle
    • Téléphone satellite – 1 pour le groupe
    • Nécessaire au bivouac, tente, etc.

Lire la suite…»


Cuisine saharienne

De la galette cuite dans le sable, Khobsa mella en arabe, au thé en passant par la chorba, le couscous et la tajine, toute est bon!!!
Mais attention au légumes et aux fruits achetés sur place. Veiller à les laver avec soin et n’hésitez par à les faire cuire.

La TOURISTA, ne sera que le résultat d’un manque de précautions. Rares sont ceux qui ne connaissent pas l’état fébrile et les maux de ventre accompagnés de diarhées causées par la TOURISTA.


Enfida Sousse (Tunisie)

Cliquez pour atteindre le carnet de route détaillé

50 kilomètres en bord de plage dont 10 de sable


En arrivant en Tunisie, une fois les formalités de douane accomplie, on a envie est de partir de suite de la grande ville pour aller vers le Sud. Le bivouac de Enfida est une bonne solution pour s’installer pas trop tard le soir dans le monde parallèle du raid en 4×4. Dans un petit chemin sableux, quelques centaines de mètres carrés plats d’herbes folles vous accueillent pour une nuit tranquille dans les arbustes et la garrigue, coupée du monde.

Cela n’a pas empêché la police locale de venir nous saluer à 2 heures du matin et nous souhaiter la bienvenue en Tunisie…

Au matin, premier contact avec le sable… c’est parti pour une première balade de 50 km en bord de mer dont 10 de sable en ouverture.

Direction Sousse par la plage. On apprend rapidement à conduire dans le mou.

On arrive ainsi au petit village de HERGLA, ville côtière située à 25 kilomètres au nord de SOUSSE. Lire la suite…»